Inversion couleurs Imprimer PDF
Partager

Interventions politiques pour garantir les travaux du concept national

Le 1er juin 2022, deux motions complémentaires et importantes pour la mise en œuvre du concept national ont été mises à l'ordre du jour pour être traitées au Conseil national. Ensemble, elles constituent les deux piliers qui assureront à long terme les objectifs du concept national maladies rares. La première motion vise à garantir les projets de santé publique au niveau de leur prise en charge, et la seconde à assurer le travail des associations de patients et leur participation, ce qui est explicitement prévu dans le concept national.
Comme nous l'avons déjà rapporté, la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des Etats (CSSS-E) avait déposé en automne 2021 la motion de commission 21.3978 "Pour un financement durable des projets de santé publique du concept national maladies rares". Le Conseil des États a traité la motion le 6 décembre 2021 et l'a adoptée sans opposition, ce qui est réjouissant.

L'étape suivante a consisté à mettre la motion à l'ordre du jour de la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national (CSSS-N) lors de sa séance du 6 avril 2022, à l'occasion de laquelle elle a également été adoptée à l'unanimité. Parallèlement, la CSSS-N a adopté une nouvelle motion 22.3379 "Renforcement et financement des organisations de patients dans le domaine des maladies rares".

Cette nouvelle motion charge le Conseil fédéral de créer des bases légales afin que le travail des associations de patients, prévu dans le cadre du concept national, puisse être financé par des contrats de prestations. Cette possibilité fait encore défaut aujourd'hui. La participation des patients, explicitement mentionnée dans le plan de mise en œuvre du concept national avec la désignation de ProRaris comme partenaire clé, serait ainsi rendue possible et garantie.

Après avoir été traitées ensemble, les deux motions ont fait l'objet d'un vote séparé.

L' urgence a été reconnue et les deux motions adoptées

Nous nous réjouissons que les politiciens aient reconnu l'urgence et remercions le Conseil national d'avoir adopté les deux motions centrales qui soutiendront les travaux de mise en œuvre dans le domaine des maladies rares. La motion 21.3978 a maintenant été adoptée par les deux chambres, ce qui signifie que la motion doit maintenant être mise en œuvre. Pour le financement des projets de santé publique qui amélioreront la prise en charge des personnes atteintes de maladies rares, il faut maintenant créer des bases légales qui permettront de garantir ces projets à long terme.

Nous sommes très heureux que la grande majorité du Conseil national ait reconnu que la motion 22.3379 est une démarche complémentaire qui se concentre spécialement sur le renforcement des associations de patients et qu'il l'ait également adoptée. La motion a ainsi franchi une première étape et sera maintenant à l'ordre du jour du Conseil des Etats.

 

Donation
BCV, 1001 Lausanne
IBAN CH22 0076 7000 E 525 2446 2
Compte 10-725-4

ProRaris
Chemin de la Riaz 11
CH-1418 Vuarrens
Contact
ProRaris
Chemin de la Riaz 11
1418 Vuarrens
Tél. 021 887 68 86
ProRaris est membre de
Suivez-nous sur
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok